Achat d'Ural en Russie

Importer une Ural et la faire homologuer Comment faire ? Arnaque ? En passant par Ebay ? La FFVE ? Si vous le faites, racontez-le nous !
Avatar du membre
OmarCello
Messages : 104
Enregistré le : 26 oct. 2018 13:47

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par OmarCello » 03 déc. 2018 20:38

Bonsoir,

A toutes fins utiles, la garantie d'une machine neuve en Russie est de 1 an (contre 2 ans ici)
La seule raison pour acheter - en tant qu'étranger - votre machine en Russie serait pour un voyage là-bas.

Et avant de la revenir, vous la revendez en Russie.

On faisait ça aux USA. Arrivés à 3 ou 4 étudiants, pour 1000 $ on trouvait une grosse V8 pour s'amuser,
en pas trop mauvais état et après, on la revendait (si elle avait tenu le coup).

En tous cas je n'essaierai même pas d'essayer d'importer une machine russe en Suisse. C'est juste "oublie".
Tracas tellement inutiles avec l'administration... des attestations de ceci, des certificats de cela,
des originaux russes avec traduction en français certifiée conforme par un notaire.

Avatar du membre
zorgol94
Messages : 1700
Enregistré le : 10 juin 2014 20:23
Localisation : Oleron

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par zorgol94 » 03 déc. 2018 23:09

Ce que j'ai compris de l'ensemble de cette discussion, c'est que tout est possible mais à certaines conditions et en ayant un accord avec l'ensemble des pros dont c'est le boulot.
Par exemple, on peut avoir comme idée d'allez chercher son Ural à Irbit et faire le pari de rentrer à la maison avec, c'est un beau projet.
Mais pour cela il faut monter le projet en impliquant les bonnes personnes :
-Un concess en France
-l'importateur Europe (Linz)
-un contact Russe
Avec le soutient de toutes ces personnes ont peut espérer monter le dossier d'achat d'une machine à Irbit, mais il faudra un contact Russe féru en législation douanière pour définir la méthode d'immatriculation et d'assurance.
URAL FRANCE : un esprit d'aventure inspiré d'un side-car authentique au destin exceptionnel, une fierté transcendée par des liens humains sans frontière de la France jusqu'à la Russie. https://ural-france.com/
ЗОРГОЛ ЛЕ ТРОЛЛ

Kristof
Messages : 234
Enregistré le : 02 nov. 2015 17:49
Localisation : Achgabat

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par Kristof » 04 déc. 2018 02:16

OmarCello a écrit :
03 déc. 2018 20:38
Bonsoir,

A toutes fins utiles, la garantie d'une machine neuve en Russie est de 1 an (contre 2 ans ici)
La seule raison pour acheter - en tant qu'étranger - votre machine en Russie serait pour un voyage là-bas.

Et avant de la revenir, vous la revendez en Russie.
...
Comment immatriculer un véhicule en Russie avec un visa touriste? :roll:

Pour la visite de l'usine et faire un voyage en Russie, dans un monde idéal, il a le modèle allemand avec leur programmes "European delivery"
https://www.porsche.com/usa/motorsporta ... ndelivery/
https://www.bmw.ca/fr/topics/experience ... ivery.html

- commande du véhicule chez le revendeur local
- livraison à l'usine avec des plaques de transit
- découverte de l'Europe, puis dépot de la voiture chez un transitaire agréé
- reception de la voiture par le revendeur local

Pourquoi ne pas rêver (beaucoup) et se voir partir à Irbit pour la livraison de son side, rejoindre Moscou ou St Petersbourg avec.
Puis le laisser au transitaire et ensuite le retrouver en France.

Avatar du membre
Dan
Messages : 298
Enregistré le : 13 juin 2014 17:01

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par Dan » 04 déc. 2018 09:06

mifink a écrit :
03 déc. 2018 19:20
Bonjour
j' ai cru entendre dire que certains passaient directement commande via Linz pour avoir telle ou telle option sur leur machine tout en court- circuitant plus ou moins par leur attitude le réseau des distributeurs Ural en France.....
JE ne sais pas vraiment si les faits sont avérés mais il n'y jamais eu de fumée sans feu. D 'ou mes propos et interrogation .
Bien à vous tous et soyez fidèles à vos concess, ils le méritent tous !!!!!
mifink
Je l'ai entendu aussi mais je ne pose pas la question car je suis fidèle à Linz et je crois en leur intégrité.
Merci en tous cas de ton conseil relatif aux concessionnaires car cette discussion met aussi le doigt sur la différence essentielle qu'il y a entre un revendeur et un préparateur. Certains ne la font pas. Pire même, ils la confondent. Il y a des mecs qui rêvent en allant voir un revendeur et qui croient pouvoir demander une machine préparée, et d'autres qui vont voir un préparateur en leur demandant d'avoir une psycho de revendeur. :geek: :?
Lorsqu'un préparateur passe une semaine sur un side et qu'il sort sans retour, cela n'est pas la même prestation qu'un revendeur qui livre la machine dans l'heure qui suit. Mais il en est qui veulent le beurre et l'argent du beurre, c'est-à-dire la prestation d'un préparateur avec les pseudo avantages d'un revendeur (genre remises et autres tubes commerciaux) - sauf qu'ils ne le feraient pas pour les autres ! :lol:
Ceux qui demandent cela seront les derniers à vouloir travailler gratos, mais ils l'exigent pour eux des autres...
Là en effet on ne joue plus dans la même cours et c'est bien qu'ils aillent voir un revendeur, mais qu'ils ne soient pas surpris lorsque les futurs problèmes arriveront...

Image


Il en est donc qui comprennent cela et le tri s'effectue. Des qui savent déjà qu'ils ne garderont pas leur Ural et qui la revendront rapido après un trip - donc "revendeurs" et des qui finiront leur vie avec elle - donc "préparateurs".
L'ensemble du réseau offre les deux et c'est très bien, c'est la richesse du réseau Ural.
Là où ça déconne, c'est lorsque quelqu'un veut les avantages d'un revendeur et l'exige d'un préparateur ou vice versa : il y a erreur d'aiguillage et ça, c'est la responsabilité du client qui n'a pas un flingue sur la nuque en choisissant son secteur. Je le dis souvent : le client est responsable du choix de son"revendeur" ou de son "préparateur". Après il y a mariage...et là c'est l'inverse, c'est le "revendeur" ou le "préparateur" qui est responsable de son client.
Rouler sur une Ural est une chance rare aujourd'hui.
Une Ural se mérite.
Faite gaffe à l'enfumage...

Avatar du membre
mifink
Messages : 614
Enregistré le : 14 juin 2014 04:44
Localisation : les quatre vents 19200 margerides

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par mifink » 04 déc. 2018 11:50

Bonjour à tous et l'on va essayer de se recentrer sur la garantie d'un véhicule acheté en UE et ses garanties.

Hier soir les conditions météo ne m'ont PAS PERMIS DE FINIR CE POST.
Exemple :

J'ai un ami très proche qui passe par un mandataire pour acheter un véhicule (auto pour les nuls) du groupe PSA . ce véhicule est destiné aux pays nordiques.

Prix super compétitif , véhicule livré avec les options qui sont payantes pour nous dans l'héxagone et CG française.

Enfin que du bonheur pour lui...

l'affaire se complique quand il fait les premières révisions dans le réseau national ou les délais de RDV deviennent DE PLUS EN PLUS LONG et que la garantie européenne
des constructeurs ne risque de ne plus faire effet si le carnet de suivit du d'y véhicule n'est pas à jour(dates ,kilométrage ,vidanges etc...).

Le jour ou des problèmes commencent sérieusement c'est quand l'électronique commence à merder grave et il y a une fin de non recevoir des représentants
de l'enseigne sachant que le véhicule ne vient pas de France et pas acheté dans le réseau français! et qu'il faut aussi y passer beaucoup de temps dessus pour résoudre le /les problèmes.

Il y a des fois des bons plans mais la plupart sont tous foireux et en voici la preuve meme ! si un importateur dit d'en assurer le SAV.il y aura toujours la petite chose
qui n'ira pas pour vous passer la garantie.

Moi aussi je fais confiance à Linz et aussi à mon préparateur ,expérience vécue !!!!!.

Relisez aussi les propos de notre prez d'Ural France et de ce post; leurs avis et ses conseils sont précieux afin de pouvoir revenir sereinement et sans galère de Russie avec un véhicule acheté sur place .

Mifink
Tous les jours je lave mon cerveau en regardant la télé

Avatar du membre
Dan
Messages : 298
Enregistré le : 13 juin 2014 17:01

Re: Achat d'Ural en Russie

Message par Dan » 04 déc. 2018 20:10

zorgol94 a écrit :
03 déc. 2018 23:09
Ce que j'ai compris de l'ensemble de cette discussion, c'est que tout est possible mais à certaines conditions et en ayant un accord avec l'ensemble des pros dont c'est le boulot.
Par exemple, on peut avoir comme idée d'allez chercher son Ural à Irbit et faire le pari de rentrer à la maison avec, c'est un beau projet.
Mais pour cela il faut monter le projet en impliquant les bonnes personnes :
-Un concess en France
-l'importateur Europe (Linz)
-un contact Russe
Avec le soutient de toutes ces personnes ont peut espérer monter le dossier d'achat d'une machine à Irbit, mais il faudra un contact Russe féru en législation douanière pour définir la méthode d'immatriculation et d'assurance.
Oui et ce débat a été intéressant.
Je voudrais juste terminer ici ma participation à cette discussion par un témoignage vécu en direct, en dehors de rêves souvent irréalistes et complètement obsolètes.
Voilà : un auteur très connu que je ne nommerai pas a écrit un livre à succès avec comme thème une "Bérézina" imagée par un retour en Ural Russie-France. Belle écriture, gros succès mérité malheureusement peu partagé avec les co-auteurs de cette réussite (nos amis russes de l'équipe de Vitali qui furent la locomotive essentielle sans laquelle ce projet ne serait pas né).
Photos de Vitali et avec son autorisation :

Image
Image


Une fois l'aventure terminée, chacun rentra dans ses pénates et un beau matin, coup de fil à la concess du photographe de l'auteur nous informant qu'il apporte la machine (acquise en Russie et étant rentrée en France) en demandant ce cahier des charges :
- apport de la machine dans les jours qui suivent sans tenir compte de mon carnet de rendez-vous : c'était telle date et point barre (tout le monde devait se pousser pour Monsieur) :evil:
- restauration complète de la machine :| :mrgreen:
- restauration sous forme de sponsoring de la part de EM (donc d'un concessionnaire français qui devait prendre en "garantie" - en fait du sponsoring obligatoire !) :o :lol: :lol:
- demande de certificat d'homologation...( :shock: :shock: ) et immatriculation de la machine ! :roll: :roll:

Alors les rêves c'est bien, il faut rêver, mais quand ce sont les autres qui bossent comme des cons et qui sont exploités, ces rêves deviennent du servage.
Cela a été non et depuis, comme quelques autres, Monsieur me fait la gueule. Perso je suis très heureux de ne plus être dans ses petits papiers et d'ailleurs de ne l'avoir jamais été.
Voilà, alors quelques yeux levés à chaque propos de ma part :roll: :roll: :roll: font partie des comportements moqueurs et suffisants de types qui ne sont pas au contact avec une réalité que nous avons vécu échelle 1 et qui rêvent pendant que les autres les servent. Chez nous ce fut du vécu direct, pas de la théorie.
:arrow:
Comme dit donc Zorgol, dans un projet de retour Russie-France avec un side d'Irbit, il est fortement conseillé de prendre beaucoup de contacts avant, de ne pas les placer sous le fait accompli et de bien s'entendre avec en prenant ses responsabilités.
Rouler sur une Ural est une chance rare aujourd'hui.
Une Ural se mérite.
Faite gaffe à l'enfumage...

Répondre